Patrimoine

IL ETAIT UNE FOIS…

Le vignoble de Montagnieu

Le village de Montagnieu a une très bonne réputation grâce à ses vins, particulièrement la Roussette de Montagnieu.

Situé dans le Bugey, les vignes sont cultivées sur les côteaux argilo-calcaires, à flanc de montagne orienté sud-est entre le Rhône et les derniers chaînons du Jura. L’ensoleillement y est au maximum et le gel n’est pas à craindre (en hauteur).

Lire la suite…


Montagnieu son histoire

Montagnieu est habité depuis le néolithique, en témoigne, la grotte de Souhait sur le plateau de Chépieu.

Puis ont succédé les Romains, remontés d’Italie le long du Rhône, solidement implantés au bas de la commune et dans les environs (Acqueduc Gallo-Romain traversant sous la colline de Saint-Didier).

Lire la suite…

 

 

 


 

L’habitat

   Maison vigneronne

 

Les Lauzes

L’habitation rurale bugiste était souvent recouverte de Lauzes.

Les Lauzes sont des pierres plates de 4 cm d’épaisseur utilisées pour les toitures à faibles pentes.

Lire la suite…

  

 

 


 

Les églises et les croix

Les églises

L’église de Saint-Didier était située sur la colline du même nom, mais fût désaffectée en 1733.
Trop difficile d’accès pour les femmes enceintes, les enfants et les personnes âgées.

Lire la suite…

 

 


 

Les lavoirs, fontaines et puits

Les lavoirs

Les lavoirs sont au nombre de 3 sur la commune :
Place de la Mairie,
Lieu-dit vers Oncin, on peut voir une vierge déposée dans une niche,

Lire la suite…

 

 


 

Les fours banaux

Les fours banaux

Toujours de même construction, base rectangulaire, murs épais, 2 pans de toits couverts de lauzes et ou de tuiles écailles, voûtés, fermés ou ouverts, cheminée.

Lire la suite…

 

 


 

Le monument aux morts

La souscription pour la construction du Monument aux Morts fût lancée le 23 septembre 1920. C’est M. Cochet Fils, sculpteur à Porcieu (Isère) qui l’a érigé sous l’administration de Monsieur le Maire A. Guillon.
Le coût en était de 6 000 Francs.
L’inauguration fût le 4 décembre 1921.

Sa forme d’obélisque, surmontée d’une flamme, fût agrémentée par 10 obus, un ancien abreuvoir et une ancienne auge. Une stèle commémorant les anciens de l’AFN a été posée.
Le tout est délimité par 6 plots.

 

 


 

Les bornes

 

Les bornes armoriées en pierre ont été placées en 1692.
A cette époque, la maison de Briord « d’or à la bande de sable » était seigneur de La
Serra et la famille de Montbel « d’or à un lion de sable armé et lampassé de gueules à la
bande composée d’hermines et de gueules à six pièces » Seigneur de Saint-André.

Lire la suite…